La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

Faut-il réduire notre consommation de viande ?

 

Des données pour comprendre les enjeux autour de la consommation de viande.

La viande : une consommation très inégale selon les régions du monde, à la source de protéines de haute qualité nutritionnelle dans le cadre d’apports nutritionnels à bien équilibrer.
 
minced meat
 
INTRODUCTION
 
Dans un contexte de changements globaux, notamment climatiques, environnementaux et démographiques, les modalités des transitions écologiques et alimentaires font l’objet de nombreux débats. Parmi ceux-ci, les impacts pour la santé et pour l’environnement de la consommation de produits animaux, notamment la consommation de viande rouge et les émissions de gaz à effet de serre de l’élevage bovin (Bryngelsson et al., 2016), la durabilité des systèmes d’élevage, mais aussi le statut et le bien-être de l’animal, sont fortement questionnés. Alors que la demande mondiale en produits animaux s’accroît très rapidement dans plusieurs régions du monde, notamment en Chine, la consommation de viande diminue par habitant en Europe et en France. Dans ces pays, la demande des consommateurs évolue vers une plus forte exigence de qualité nutritionnelle et des pratiques d’élevage privilégiant le bien-être des animaux et minimisant l’empreinte environnementale.

Lire la suite...

Aspects sociétaux de la consommation de viande

| Résumé de l'article | Article au format pdf | Abstract |

Les déterminants socio-culturels de la baisse de la consommation de viande et les réponses des politiques publiques et des filières

Cet article présente la synthèse de la séance publique de l’Académie d’Agriculture de France du 23 janvier 2019 consacrée aux aspects sociétaux de la consommation de viande.

Academie Agriculture500

INTRODUCTION

En introduction, Jeanne Grosclaude, membre émérite de l’Académie et animatrice du Groupe de Travail « Consommation des viandes » précise que cette première séance de restitution des conclusions provisoires du Groupe de Travail a trois objectifs :
- Décrire la réalité et l’évolution de la consommation de viande avec une présentation par Pascale Hebel, directrice du pôle Consommation et Entreprise du CREDOC.
- Comprendre les forces qui sous-tendent la consommation de viande avec une présentation par Jean Pierre Digard, anthropologue de la domestication animale et des relations homme-animaux, directeur de recherche émérite au CNRS.
- Examiner les réponses des acteurs de la production et des filières avec une présentation par Claude Allo, ancien directeur de l’Institut de l’Elevage.
Les conclusions de la séance sont portées par Bertrand Hervieu, président honoraire de l’Académie et sociologue.

Lire la suite...

Perception de la viande ovine par le consommateur de la région de Tiaret en Algérie

| Résumé de l'article | Article au format pdf | Abstract |

Etat des lieux des préférences des consommateurs algériens dans une région à forte tradition ovine

Cet article présente les résultats d’une étude sur les tendances de consommation de la viande ovine dans une région algérienne où les ovins représentent une tradition en matière d’élevage et de consommation de viande. Une enquête réalisée auprès des consommateurs algériens a permis de dresser un état de lieux de leurs préférences afin de connaitre les perceptions de la viande ovine.

tiaret algerie

INTRODUCTION

La consommation de produits carnés constitue souvent le marqueur symbolique de la prospérité relative d’une société et/ou de groupes socioéconomiques spécifiques (Raude et Fischler, 2007). Si la consommation de viande a diminué au Nord de la Méditerranée comme notamment en France de 2002 à 2012, de 105 à 85 kg/an/personne en moyenne (Ellies-Oury et al., 2018), elle a cependant augmenté dans la même période au Sud de la Méditerranée (Tunisie, Maroc et Algérie) de 23,5 à 39 kg/an/personne en moyenne durant la période. Ceci s’explique par l’évolution des préférences des consommateurs (Chikhi et Padilla, 2014).

Lire la suite...

La recherche d’INTERBEV au service de la responsabilité sociétale

| Résumé de l'article | Article au format pdf | Abstract |

La responsabilité sociétale, thème de la nouvelle manifestation scientifique et technique d’INTERBEV : "Les Matinales de la Recherche d’INTERBEV"

INTERBEV a organisé le jeudi 4 avril 2019 une nouvelle manifestation scientifique et technique intitulée : « Les Matinales de la Recherche d’INTERBEV ». Le thème de cette matinée, la recherche au service de la responsabilité sociétale, a été traité au cours de cinq exposés et d’une table ronde avec des représentants professionnels de différents maillons : éleveur, abatteur, distributeur.

INTERBEV

INTRODUCTION

Les Matinales de la Recherche d’INTERBEV se sont tenues le jeudi 4 avril 2019 à Paris. Ce nouvel événement interprofessionnel visait à mettre la science et la technique à l’honneur avec une volonté de partage et de diffusion du fruit des travaux de la recherche interprofessionnelle. En effet, depuis près de 35 ans, INTERBEV engage un programme d’études ambitieux en matière de R&D, d’économie et de socio-consommation.
Cette première édition fut l’occasion pour INTERBEV de partager cette diversité et cette richesse d’informations et de connaissances avec les professionnels de ses filières ainsi que les acteurs gravitant autour de la recherche : ministères, sociétés savantes, professionnels de santé, enseignants-chercheurs, etc. 

Lire la suite...

Lecture d’actualité : l’animalisme est-il un anti-humanisme ?

| Résumé de l'article | Article au format pdf | Abstract |

L’anti-spécisme prôné par les animalistes ne conduit-il pas à un spécisme anti-humain ?

Le statut des animaux est devenu un sujet sensible largement relayé par les médias et les institutions. Jean-Pierre Digard, ethnologue et anthropologue, directeur de recherche émérite au CNRS et spécialiste entre autres de la domestication animale et des relations hommes-animaux, analyse ce phénomène et le critique sans nuance dans son ouvrage L’animalisme est un anti-humanisme paru en 2018 chez CNRS Éditions, dont nous avons fait une lecture critique.

animalisme

INTRODUCTION

La « cause animale » est de plus en plus défendue dans notre société et de plus en plus relayée par les médias. Elle conduit une frange de la population à devenir végétarienne ou « anti-viande », voire vegan, et de manière plus étendue au développement du « flexitarisme » (consommer moins mais mieux des produits animaux). Le nouvel ouvrage de JP Digard a pour ambition d’analyser scientifiquement ce phénomène de manière critique. L’ouvrage est structuré en quatre grandes parties : 1) l’évolution des rapports entre les hommes et les animaux dans les pays occidentaux, 2) les mécanismes à l’origine du développement de la compassion envers les animaux, 3) comment ces mécanismes ont conduit à des positions radicales et enfin, 4) les possibles conséquences de cette tendance sociétale.

Lire la suite...


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2
  • Tél. : +33(0) 4.73.98.53.80
  • Fax : +33(0) 4.73.98.53.85
  • E-mail : contact
  • Site internet :www.adiv.fr