La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

Zoonoses au plan mondial, enjeux et perspectives

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Le développement des zoonoses résulte de l’imbrication d’un ensemble d’évènements, eux-mêmes fortement influencés par l’évolution des comportements humains

Le CIV - Viande, Sciences et Société - a publié en 2016 un Cahier intitulé "Zoonoses et animaux d’élevage". Cet article présente une synthèse de sa troisième partie.

CahierZOO couv

INTRODUCTION

Les zoonoses sont des maladies dont l’importance, en santé animale et en santé publique, est établie et reconnue. Malgré des progrès scientifiques considérables dans la compréhension de leurs mécanismes et la mise en place de dispositifs de protection pour les animaux d’élevage de plus en plus performants (surveillance et lutte), l’émergence et le développement des zoonoses constituent toujours une menace sanitaire majeure pour l’Homme. Avec la poursuite de l’augmentation de la population mondiale et l’évolution de ses modes de vie et de son environnement, ce risque devrait s’accroître notablement dans les années à venir. En effet, selon l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), 60% des 1 400 agents pathogènes pour l’Homme sont d’origine animale et 75% des maladies animales émergentes peuvent se transmettre à l’Homme.

Lire la suite...

Composition et sensibilité à l’oxydation de la viande d’agneau

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Effets de l’alimentation et du type de muscle sur la teneur en lipides et la peroxydation lipidique de la viande d’agneau

La conduite des agneaux dans les pâturages steppiques d’Algérie ne modifie pas la teneur en gras de la viande, mais augmente la stabilité oxydative de ses acides gras.

photo agneau 340

INTRODUCTION

L’élevage occupe une place assez importante dans la production agricole algérienne. En 2017, l’Algérie comptait un cheptel de 26 millions de têtes pour l’espèce ovine. L’Algérie dispose de superficies cultivables très limitées (3,4% de la superficie totale) et dont la fertilité est généralement faible pour subvenir aux besoins d’une population croissant rapidement (Nedjraoui, 2010). L’Algérie compte beaucoup sur ses importations pour soutenir l’agriculture et satisfaire aux besoins alimentaires de sa population. Ainsi, par exemple, en 2015, l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a importé 300 000 tonnes d'orge destiné à l'alimentation de bétail pour soutenir la filière élevage (MADR, 2015). On peut penser que cette stratégie de dépendance vis-à-vis d’autres pays sera risquée sur le long terme.

Lire la suite...

Amélioration génétique du comportement des vaches Charolaises

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Estimation des paramètres génétiques à partir des données collectées en ferme par les éleveurs

Il y a un intérêt croissant à inclure le comportement dans l’objectif de sélection des vaches Charolaises. Jusqu’à maintenant, les données sur le comportement en bovin allaitant étaient enregistrées par des pointeurs expérimentés. Cette étude (initialement publiée dans J. Anim. Sci. 2015.93:4277–4284. doi:10.2527/jas2015-9292) montre la faisabilité de la sélection sur le comportement des vaches à partir de données issues d’un protocole simple de collecte en ferme par les éleveurs.

comportement vaches charolaises 340

INTRODUCTION

Au cours des dernières décennies, la sélection des bovins allaitants incluait essentiellement des caractères directement liés à la rentabilité, tels que la production, la reproduction, les facilités de naissance, et la contribution maternelle à la croissance du veau (Phocas et al., 1995 ; Phocas et al., 1998). De nos jours, il y a un intérêt à inclure le comportement des animaux dans la sélection (Forabosco et al., 2007 ; Vargas et al., 2014). L'agressivité est importante car elle est associée à la sécurité de l’éleveur (Le Neindre et al., 2002 ; Turner et al., 2013). Le comportement maternel est associé à la consommation de colostrum, à l'immunité et à la survie du veau (Frisch, 1982 ; Hoppe et al., 2008).

Lire la suite...

La conscience animale : une expertise scientifique collective de l’INRA

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Que sait-on aujourd’hui sur la conscience des animaux ?

Ce dossier a préalablement été publié par l’Inra sur son site : http://institut.Inra.fr/Missions/Eclairer-les-decisions/Expertises/Toutes-les-actualites/Conscience-animale, Il est la synthèse d’une expertise scientifique collective (ESCo) réalisée pour l’unité Santé et Bien-Être animal de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (European Food Security Agency EFSA, localisée à Parme, Italie, contrat n° EFSA/INRA/2015/01). La Délégation à l’Expertise scientifique collective à la Prospective et aux Études (DEPE) de l’Inra de Paris a coordonné le travail d’experts de différents domaines scientifiques (biologistes, cogniticiens, philosophes) et d’affiliations variées. Ils ont conduit leur travail en suivant les directives standardisées de l’Inra en matière d’expertise collective. Le rapport sera prochainement disponible en français.

conscience animale 340

INTRODUCTION

En 2012, un groupe de scientifiques de premier plan a éprouvé la nécessité de publier un manifeste intitulé "Déclaration de Cambridge sur la Conscience", qui énonce qu’"une convergence de preuves indique que les animaux non humains disposent des substrats neuro-anatomiques, neurochimiques et neurophysiologiques des états conscients ainsi que la capacité d’exprimer des comportements intentionnels".
En 2015, le contexte sociétal et scientifique a stimulé cette réflexion sur la conscience animale et les concepts clés associés. Faisant suite à une précédente expertise scientifique collective menée par l’Inra pour le compte du Ministère français de l’agriculture sur les "Douleurs animales en élevage" (2009), l’Inra a entrepris une nouvelle expertise collective pluridisciplinaire visant à effectuer une revue critique de la littérature sur la conscience animale, pour le compte de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA). Le mandat demandait de se focaliser en priorité sur les animaux d’élevage. Un rapport en anglais a été produit, comprenant cinq chapitres. Les experts ont fait une analyse exhaustive des connaissances scientifiques et philosophiques disponibles dans la littérature internationale (selon la démarche des expertises scientifiques collectives Inra), extraites de la base de données bibliographiques Web of ScienceTM Core Collection (WOS). Au total 659 références sont indexées dans le rapport, dont 75% ont été publiées dans des revues scientifiques internationales et 33% depuis 2010. Il inclut également 60 livres, dont des ouvrages philosophiques. La restitution des résultats de l’expertise s’est déroulée le 12 Mai 2017 à l’EFSA devant les représentants du réseau Bien-être animal des pays de l’Union européenne.

Lire la suite...

Les débats de société sur l’élevage dans cinq pays européens

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Dans le nord de l’Europe, les labels et démarches de filières ainsi que les orientations données par les pouvoirs publics et la recherche conduisent à des changements de pratiques d’élevage

L’élevage est l’objet de controverses nombreuses et croissantes, en particulier sur le bien-être animal. Dans les pays du nord de l’Europe, où ces débats de société sont plus vifs comparativement aux pays du sud, de nouvelles normes professionnelles (cahiers des charges, labels) et réglementaires font évoluer les pratiques d’élevage. Pour l’instant volontaire, cette segmentation s’inscrit dans un mouvement plus général, à l’échelle européenne, en faveur d’un étiquetage obligatoire, comme pour les œufs, de la viande et du lait.

controverses elevage ue 340

INTRODUCTION

Alors que la contestation des modes d’élevage s’amplifie, un recensement et une analyse des controverses sur l’élevage ont été réalisés en France en 2013 (Delanoue et Roguet, 2015). Un travail similaire a été réalisé en 2015 dans cinq pays de l’Union européenne (Allemagne, Danemark, Pays-Bas, Espagne, Italie) afin d’observer si les débats diffèrent entre Etats et d’appréhender leur impact sur l’évolution des modes d’élevage et la segmentation des marchés (Roguet et al., 2016). L’étude s’est appuyée sur une large recherche bibliographique et une trentaine d’entretiens avec des acteurs des filières d’élevage, de la recherche et des associations de ces pays. La première partie de l’article expose les thèmes de débats sur l’élevage dans les cinq pays étudiés. La seconde présente les normes publiques et professionnelles instaurées pour rapprocher élevage et société. La conclusion tire les enseignements de cette comparaison européenne pour les filières animales françaises.

Lire la suite...

Calendrier des prochains évènements

Aucun événement

qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2
  • Tél. : +33(0) 4.73.98.53.80
  • Fax : +33(0) 4.73.98.53.85
  • E-mail : contact
  • Site internet : www.adiv.fr