La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 ECONOMIE ET CONSOMMATION

 
 

Lectures d'actualité - Le point sur l'élevage français et ses principaux enjeux

| Résumé de l'article | Article au format livre flash | Article au format pdf | Abstract |

Présentation de l’ouvrage collectif « Les filières animales Françaises – caractéristiques, enjeux et perspectives »

Présentation du livre « Les filières animales françaises – Caractéristiques, enjeux et perspectives »1  coordonné par Marie-Pierre ELLIES2  et du fascicule complémentaire « Les filières animales françaises – Chiffres clés »1.

couvertures

INTRODUCTION

Genèse de l’ouvrage
L’ouvrage Les filières animales françaises – Caractéristiques, enjeux et perspectives a été imaginé sur la base d’un constat : lorsque les étudiants de Bordeaux Sciences Agro nous demandaient un ouvrage synthétique présentant la conduite et les notions clefs attachées aux différentes filières d’élevage, nous étions dans l’impossibilité de leur proposer un ouvrage qui faisait le point à la fois sur les différentes espèces (ruminants, monogastriques mais également poissons ou encore coquillages…) et les différentes thématiques zootechniques (alimentation, conduite, reproduction, sélection…). C’est ainsi qu’est née l’idée de ce travail collaboratif, imaginé pour les étudiants des filières agri et agro et leurs enseignants en productions animales, mais qui se révèlera peut-être également utile aux ingénieurs et aux techniciens des services de Recherche et Développement, aux chercheurs, vétérinaires et autres praticiens de l’élevage dont, bien sûr, les éleveurs eux-mêmes.

Un ouvrage collaboratif
Ce livre est le fruit du travail collectif d’enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs et professionnels d’horizons divers, experts dans leurs domaines. Ont ainsi contribué de façon significative à cet ouvrage :
– nombre d’enseignants d’établissements d’enseignement supérieur agronomique et notamment d’AgroParisTech, d’AgroSupDijon, de Bordeaux Sciences Agro, de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse, de l’Université Vétérinaire de Liège (Belgique), de l’École Supérieure d’Agriculture d’Angers, de l’Institut d’Enseignement Supérieur ISA de Lilles, de SupAgro Montpellier ou encore de VetAgroSup ;
– des chercheurs de nombreuses unités de l’Institut national sur la recherche agronomique (INRA), en particulier de l’Unité Mixte de Recherche sur les Herbivores mais également de nombreuses autres unités (UR55, UE 0089, UMR 1313, UMR 1273, UR 0083, UR 0631, UMR 1348 et UMR 0868) ;
– des ingénieurs des Instituts techniques et de recherche (Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture IRSTEA, Institut de l’Élevage IDELE, IFIP-Institut du Porc, Institut Technique de l’Aviculture ITAVI), des Interprofessions et des Organismes professionnels (Confédération Nationale de l’Élevage CNE, Syndicat des Sélectionneurs Avicoles et Aquacoles Français SYSAAF, Centre d’Information des Viandes CIV…) ;
– mais également de nombreux professionnels de terrain (entreprises privées, associations, conservatoires de races…).

Un fascicule en complément, pour toujours être à jour dans les chiffres
Comme dans tout ouvrage chiffré, les valeurs indiquées dans les différents chapitres évoluent rapidement, en fonction de la publication de nouveaux décomptes, calculs, recensements, etc. Aussi avons-nous imaginé un fascicule illustré, mis à jour annuellement, et qui permettrait aux lecteurs de toujours disposer des données les plus récentes publiées dans chacune des filières. Constitué majoritairement de tableaux et figures et détaillant les chiffres des mêmes filières que l’ouvrage principal, le fascicule Les filières animales françaises – Chiffres clés se veut donc complémentaire de l’ouvrage Les filières animales françaises – Caractéristiques, enjeux et perspectives.

 

LE CONTENU DE L’OUVRAGE LES FILIERES ANIMALES FRANÇAISES – CARACTERISTIQUES, ENJEUX ET PERSPECTIVES

L’ouvrage a été préfacé par Jean-Marc Bèche de la Confédération Nationale de l’Élevage. Cette Confédération regroupe les organisations professionnelles syndicales, techniques et coopératives de l’élevage ruminant lait et viande et est notamment l’initiatrice et le porteur de la Charte des Bonnes Pratiques d’Élevage qui compte 110 000 élevages de bovins adhérents. Observateur averti de l’évolution de l’élevage, Jean-Marc Bèche nous propose une vision croisée des évolutions de la société et de l’agriculture au cours des 50 dernières années, et illustre ces grandes tendances et étapes mises en évidence par un florilège d’éléments de vécu tout à fait délectables.
Un ouvrage exhaustif sur l’élevage n’aurait pas pu être envisagé sans un point détaillé sur la Politique agricole commune, notamment à l’heure actuelle où les nouveaux contours de l’agriculture hexagonale se dessinent dans le cadre de la nouvelle PAC (2014-2020). Aussi, c’est à un spécialiste des politiques agricoles, Jean-Christophe Kroll (professeur d’économie et politiques agricoles à l’Institut national supérieur des Sciences agronomiques de l’alimentation et de l’environnement AGROSUP de Dijon), que nous avons demandé de retracer l’historique et l’évolution de la politique agricole afin de mieux appréhender les nouvelles orientations et notamment la priorité qui est donnée à la redistribution des aides vers l’élevage et l’emploi (près d’un milliard d’euros devant être réorientés vers l’élevage à horizon 2019).

L’ouvrage est ensuite structuré en deux grandes parties :
Dans la première partie, les différentes filières de l’élevage français sont présentées successivement, des plus importantes (bovins allaitants, bovins laitiers, porcins, équidés…) aux plus marginales (lapins, caille…). L’objectif de ces chapitres est de mettre à disposition des lecteurs l’ensemble des clés nécessaires pour comprendre une filière et en avoir une vision précise, complète et exhaustive. Afin de simplifier les recherches du lecteur lors du passage d’une filière à l’autre, chaque chapitre est organisé selon un même plan, qui détaille le contexte de la production, l’encadrement de l’élevage et le mode de conduite des animaux, les performances et services rendus, la transformation et la valorisation des produits, le marché et les échanges. Dans la mesure du possible, les données « périssables » nécessitant une mise à jour ont été limitées, mais ces données ont été développées dans le fascicule Les filières animales françaises – Chiffres clés qui sera réactualisé annuellement.

La seconde partie a vocation à être plus transversale et présente les enjeux de l’élevage français actuels : la qualité des produits, le bien-être des animaux, la relation entre l’élevage et l’environnement et entre l’élevage et la biodiversité domestique animale. Ces chapitres ont été imaginés de façon non conventionnelle : nous avons pour chacun d’entre eux sollicité le témoignage de différents acteurs de la controverse afin de montrer la diversité des points de vue et des dimensions prises en considération dans chacun de ces enjeux transversaux. Le squelette de chacun de ces chapitres a donc été enrichi grâce aux contributions successives des différents témoins, issus d’horizons variés (chercheurs, enseignants, professionnels de terrain…).

Un dernier chapitre est consacré à l’avenir et aux pistes d’évolution possibles à l’avenir, qu’elles soient déjà en émergence, en cours de développement ou bien plus hypothétiques. Ainsi, nous avons souhaité attirer l’attention du lecteur sur les espèces non conventionnelles de production de protéines animales telles que les rongeurs, reptiles, invertébrés… mais également sur la possibilité d’une viande sans animaux à partir de culture de cellules musculaires.
Un tel ouvrage, même s’il est délibérément orienté vers les filières animales françaises et leurs enjeux actuels, ne pouvait se conclure sans replacer la position française dans un contexte européen et international. C’est ainsi que nous avons sollicité deux spécialistes des agro-écosystèmes d’élevages en milieux chauds, favorables ou difficiles : Philippe Lecomte et François Bocquier, respectivement directeur et directeur adjoint de l’Unité mixte de recherches Systèmes d’élevage méditerranéens et tropicaux (UMR Selmet).

 

CONCLUSION

Cet ouvrage a pour ambition de faire le point sur l’ensemble des espèces animales élevées en France pour être consommées en alimentation humaine. Faire « le point » signifie donner des informations quantitatives sur les volumes de production, de consommation et d’échanges, mais aussi sur les modes de production, les pratiques de conduite et enfin sur les principaux enjeux concernant l’élevage. Néanmoins afin de mettre à disposition des lecteurs des informations précises, il nous semblait indispensable de proposer en parallèle de l’ouvrage principal un fascicule présentant des données chiffrées exhaustives sur chacune des filières d’élevage, mises à jour fréquemment. Ces données sont notamment relatives à la production, la consommation, les échanges ou encore les prix.
Tout en actualisant l’état et la description du fonctionnement des systèmes de production animale en France, l’ouvrage, dans ses différents chapitres, situe bien leurs atouts ainsi que les nouveaux défis auxquels leurs acteurs auront à faire face dans le futur. Comme le concluent Philippe Lecomte et François Bocquier, « pour répondre à la complexité des questions que pose l’élevage, il faut que l’ensemble des acteurs soient de mieux en mieux connectés », on peut alors retenir un point fort et une spécificité de cette ouvrage : le nombre et la diversité des acteurs, spécialistes de leurs domaines, qui ont apporté leur éclairage et leurs connaissances pour mettre à disposition des lecteurs un ouvrage qui soit le plus complet, précis et clair possible.

 

-------------------------------------
1 Les filières animales françaises, Éditions Lavoisier, 2014
2 Marie-Pierre Ellies est ingénieur agronome, docteur en zootechnie. Spécialisée en filières animales et qualité des produits, elle est enseignant-chercheur en Productions animales au sein du Département Nutrition-Santé et Filières agricoles de Bordeaux Sciences Agro

 

Haut de page


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2
  • Tél. : +33(0) 4.73.98.53.80
  • Fax : +33(0) 4.73.98.53.85
  • E-mail : contact
  • Site internet :www.adiv.fr