La revue Viandes et produits carnés

La revue française de la recherche en viandes et produits carnés  ISSN  2555-8560

flickrfacebooktwitterdiggstumbleuponfeed

 BIEN-ETRE ANIMAL

 
 

Abreuvement des porcs avant embarquement : Impact sur le rendement de carcasse, la qualité de la viande et l’aptitude à la transformation

La France présente des particularités de préparation des porcs à l’élevage en Europe en matière de recommandations pratiques d’ajeunement et d’équipements. Le temps d’ajeunement recommandé est de 22 à 26 heures entre le dernier repas et l’abattage et la majorité des éleveurs (60 %) sont équipés d’une aire de préparation avant chargement (local d’embarquement) où les porcs se reposent de 2 h minimum à parfois 18 heures selon les pratiques des éleveurs (heures de tri et de sortie des porcs).
• Le premier objectif de cette étude était de quantifier la consommation d’eau des porcs abreuvés dans le local d’embarquement selon 2 modalités : temps de présence et 2 modes d’alimentation selon les deux modalités actuellement majoritaires.
• Le second objectif était d’évaluer la perte de poids de carcasse des porcs selon qu’ils sont abreuvés ou non, afin de mesurer l’intérêt de l‘abreuvement.
• Le troisième objectif était de mesurer l’effet de l’abreuvement sur la qualité de la viande.
Nos résultats montrent que l’abreuvement des porcs sur le quai n’est bénéfique sur le rendement carcasse qu’en mode d’alimentation au nourrisseur et si l’éleveur sort ses porcs plus de 8 h avant l’arrivée du camion.
L’abreuvement des porcs ne modifie pas la qualité de la viande (pH, couleur) et le rendement global de transformation en jambon cuit supérieur est peu modifié.


qrcode vpc

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone,
veuillez scanner ce flashcode.


Mentions légales

Politique de confidentialité

Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2