Quel avenir pour la « viande cultivée » ?

Depuis quelques années, la viande produite in vitro se pose comme potentielle alternative à l’élevage, car supposée moins polluante. Des chercheurs de l’université d’Oxford se sont penchés sur la question, et ont cherché à connaître l’impact que cette technologie aurait réellement sur le climat dans le cas d’une exploitation à grande échelle. Des études ont déjà été publiées depuis la présentation du premier steak in vitro en 2013, pour évaluer les conséquences environnementales d’une éventuelle mise sur le marché. Au-delà des aspects environnementaux et techniques, d’autres obstacles s’opposent à une commercialisation de la viande in vitro : quel serait l’accueil des consommateurs face à cette nouvelle technologie ? Parviendrait-elle à reproduire les qualités gustatives de la viande conventionnelle ?