La revue Viandes et produits carnés

 lES DERNIERS ARTICLES PARUS

 
 

Une nouvelle approche méthodologique pour piloter la conduite en élevage

Affiner le pilotage de l’élevage des bovins viandes pour améliorer conjointement les performances des animaux, les valeurs nutritionnelles et les qualités sensorielles de leurs viandes

Cet article fait référence à une étude publiée en fin d’année 2016 dans la revue Meat Science (122, 163-172). Afin de trouver un compromis entre les attentes des producteurs, des transformateurs et des consommateurs, les auteurs ont cherché à déterminer dans quelle mesure il est possible de piloter les performances des animaux par le biais des pratiques d’élevage, tout en préservant les qualités sensorielles et la valeur santé des viandes. Pour cela, une méthode statistique innovante a été utilisée : la classification de variables. Les données de 71 taurillons du projet européen ProSafeBeef ont été organisées en 3 jeux de données caractérisant respectivement les performances animales (36 variables), les qualités sensorielles (29 variables) et la valeur nutritionnelle des viandes (32 variables). Par la construction de 5 index synthétiques pour chaque élément du triptyque (combinaisons linéaires d’un sous-ensemble de variables constituant un pool homogène), la méthode a permis de supprimer l’information redondante et ainsi de réduire l’information des 97 variables en 15 index synthétiques. Un second regroupement de variables a ensuite été réalisé sur ces 15 index synthétiques afin de mettre en évidence les proximités entre les 3 jeux de données.
L’analyse a montré qu’il n’existe pas d’opposition entre efficience animale et valeur nutritionnelle des viandes. Il est donc possible d’obtenir des animaux efficients (c’est-à-dire avec de meilleurs gains de poids et d’efficacité alimentaire) associant des carcasses à haute valeur bouchère (correspondant à un meilleur développement musculaire) et des viandes relativement riches en acides gras polyinsaturés. En revanche, l‘efficience alimentaire et le développement musculaire sont apparus négativement corrélés avec les qualités sensorielles des viandes (notamment la tendreté et l’appréciation globale).
La classification de variables est une méthode d’analyse de données fréquemment employée dans certains domaines mais elle n’avait jamais été utilisée en sciences animales. D’après les résultats obtenus, cette approche pourrait s’avérer être un outil efficace pour intégrer différents concepts dans un pilotage optimisé de l’élevage pour les productions animales.

Agenda vpc

Septembre 2017
D L Ma Me J V S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Contacter VPC

  • Adresse :    ADIV - 10, Rue Jacqueline Auriol
    ZAC du Parc Industriel des Gravanches
    63039 CLERMONT-FERRAND cedex 2
  • Tél. : +33(0) 4.73.98.53.80
  • Fax : +33(0) 4.73.98.53.85
  • E-mail : contact
  • Site internet : www.adiv.fr

qrcode vpc

 

Pour Accéder au site V&PC depuis votre smartphone, veuillez scanner ce flashcode